Interview avec Sébastien Calmejane, Head of Business Development chez Supertripper

Sébastien Calmejane, Head of Business Development chez Supertripper, agence de voyages d’affaires nouvelle génération, partage son expertise avec Jenji et nous explique les différences qui existent entre les métiers du Travel management et de l’Expense management.  

 

Jenji : Plus d'un an et demi après le début de la pandémie, comment pourriez-vous qualifier le marché du business travel ? 

Sébastien Calmejane : Côté clients, les constats évoluent en fonction de la taille des secteurs d’activité. Concernant les PME, les ETI et le secteur public, les déplacements ont diminué mais sont restés présents, notamment sur le marché domestique. Pour les grands comptes, la plupart des voyages se sont arrêtés, avec des déplacements au cas par cas.

Côté fournisseurs, plus particulièrement pour les TMC (travel management company), la pandémie a accéléré une concentration des acteurs principaux ainsi que l’apparition d’un nouveau modèle économique : l’abonnement par voyageur actif.

De manière générale, la tendance est à la reprise : tous les signaux sont désormais au vert. Nous constatons depuis quelques semaines une augmentation des réservations pour la majorité de nos clients. Mais il faudra attendre après 2024 pour retrouver des volumes équivalent à 2019 en France.

 

 

Dans le cadre professionnel, les clients vont changer leur manière de se déplacer. Comment s’inscrit cette évolution ?

Il y aura évidemment un avant et un après Covid. Malgré la réduction des déplacements associée au télétravail, les entreprises ont poursuivi leurs activités en 2020. Le premier trimestre 2021 est même au-dessus des prévisions.

Le succès et la démocratisation du télétravail (et des outils collaboratifs tels que Teams, Zoom…) vont faire disparaître une grande partie des déplacements internes. Certains clients nous annoncent ainsi des objectifs de réduction de 50%.

D’autres sujets vont également avoir un impact sur les organisations. C’est le cas de la RSE, par exemple : l’objectif sera de voyager moins mais mieux. L’alternative du train à l’avion est une réalité poussée par la Loi Climat.

Chez Supertripper, nous avons rapidement pris conscience de ces enjeux. C’est la raison pour laquelle nous proposons la compensation des émissions de CO2 en ligne, avec notre partenaire GoodPlanet. C’est un vrai élément différenciant pour les entreprises.

 

En quoi le Travel et l'Expense sont-ils deux marchés différents  ? Quels sont vos avis et retours d'expérience ? 

Le Travel et l’Expense sont deux métiers différents, qui disposent chacun de leur propre législation. D’un côté, il faut une connaissance et une expertise de l’ensemble des acteurs du voyage, et de l’autre, une connaissance de la réglementation et des systèmes comptables. 

Par exemple, chez Supertripper, nous sommes des professionnels du voyage. Notre objectif, c’est de proposer à nos clients une approche novatrice des déplacements : c’est la raison d’être de notre agence, et c’est ce qui fait la différence. 

Nous nous sommes associés à Jenji, professionnel de l’Expense, car nous partageons le même ADN : mobile first, agile, indépendant et issu de la French tech.

 

Comment les nouvelles technologies accompagnent tous ces changements ?

Dans une volonté de maintenir une rentabilité et des marges confortables, des projets de digitalisation fleurissent dans les entreprises, avec comme objectif d’automatiser les tâches à faible valeur ajoutée.

La technologie au service du Travel et de l’Expense permet ainsi aux entreprises de réduire leur TCO (total cost of ownership), d’améliorer l’expérience utilisateur, et d’automatiser les tâches afin de faire disparaître les coûts indirects (intégration ERP, SIRH …).

Par exemple, plus besoin de modifier ou d’annuler son billet de train sur le site de la SNCF : deux clics sur votre application Supertripper suffisent, sans coût supplémentaire. L’information est envoyée automatiquement puis intégrée dans Jenji et le logiciel comptable de l’entreprise. Les entreprises qui nous rejoignent aujourd’hui souhaitent avoir les meilleurs outils pour la reprise, afin de reprendre la main sur la gestion du Travel & Expense.

 

Jenji & Supertripper ? Un combo gagnant 😊

Jenji
Jenji