Comment faire un rapprochement bancaire

Rei-Feb-14-2022-04-01-26-66-PM

Le rapprochement bancaire: de quoi s’agit-il ? 

En comptabilité, les erreurs de saisie peuvent avoir de lourdes conséquences, notamment en ce qu’elles viennent entacher la fiabilité des comptes d’une entreprise. C’est pour éviter cette situation qu’il est recommandé aux entreprises d’effectuer un rapprochement bancaire.  

Il s’agit d’un procédé de contrôle consistant à comparer les opérations qui figurent sur les relevés bancaires avec celles qui sont enregistrées dans la comptabilité de l’entreprise. Utilité, objectifs, mode de fonctionnement… Voici ce qu’il faut savoir sur cette opération. 

 

Quel est l’objectif d'un rapprochement bancaire 

Le rapprochement bancaire (aussi appelé réconciliation bancaire, ou encore état de rapprochement bancaire) est un procédé qui permet d’analyser et de valider les informations comptables d’une entreprise, en comparant les opérations bancaires et les écritures comptables. Il permet d’éviter certaines erreurs courantes, comme l’envoi d’une facture en double, la mauvaise anticipation des entrées et sorties de trésorerie, la relance d’un client qui a déjà réglé sa facture… 

Ses objectifs sont en réalité pluriels : 

  • La détection des erreurs courantes, tels que les oublis d’enregistrement comptable ou les erreurs de saisie ;
  • Le repérage des différences de solde (écarts entre crédit et débit) ; 
  • La détection des factures impayées, qui peuvent représenter un gros manque à gagner, notamment pour les plus petites entreprises ;
  • L’analyse des possibles écarts entre notes de frais et opérations bancaires ;
  • L’analyse de l’état de santé de la trésorerie de l’entreprise, ce qui permet in fine d’anticiper et de prendre de meilleures décisions ;

L’appréhension de l’ensemble des opérations qui figurent sur le compte bancaire de l’entreprise et doivent être correctement reportées en comptabilité dans le compte 512. C’est ce qui permet d’établir et d’analyser ensuite le bilan comptable et le compte de résultat.

 

Visuel site web Dashboards V2-2-B
Il est temps de se concentrer sur ce qui compte vraiment.

Grâce à une plateforme de gestion des dépenses automatisée, les entreprises et les employés vont au-delà des dépenses professionnelles fastidieuses et chronophages

Découvrir Jenji

Comment faire un rapprochement bancaire ?

Le rapprochement bancaire doit être effectué à une même date, de préférence à chaque fin de mois. Comme on l’a vu, il s’agit de comparer le solde du relevé bancaire de l’entreprise avec celui du compte 512 utilisé pour enregistrer l’ensemble des paiements de l’entreprise. L’objectif de cette opération est de pointer d’éventuelles erreurs, puis d’en rechercher la cause.

Pour cela, il convient de suivre différentes étapes : 

  • L’établissement des soldes de départ du compte bancaire et du compte 512, qui constituent les informations sur lesquelles vous devez vous baser ;
  • La vérification des opérations une par une en vérifiant que tout ce qui est inscrit sur le compte en banque est aussi inscrit sur le compte 512. Cela comprend les dépôts et retraits d’espèces, les remises de chèques, les virements faits ou reçus, les paiements par carte et par chèque, les lettres de change  Dès lors qu’une écriture se trouve au crédit du compte 512, il faut s'assurer qu'elle figure également dans la colonne débit du relevé bancaire ;
  • Le rapprochement (comparaison) des soldes ainsi calculés et la vérification de leur concordance. 

Il s’agit donc d’un procédé relativement fastidieux. A cet égard, le rapprochement bancaire peut être fait manuellement (par exemple à l’aide d’un tableur Excel) ou de manière automatisée grâce à un outil dédié. Il est également possible de confier cette tâche à un expert comptable. Le choix de la méthode dépend avant tout de la taille de l’entreprise (l’analyse des comptes d’une TPE ne nécessite pas la même minutie que celle d’une grande entreprise), de son appétence pour la comptabilité, de ses moyens financiers, etc. 

 

Est-il nécessaire d'effectuer un rapprochement bancaire ?

Le rapprochement bancaire est un outil de vérification et de légitimation de la comptabilité d’entreprise. C’est un contrôle qui permet d’identifier d’éventuelles anomalies comptables, et d’y remédier. 

Il est particulièrement utile si votre entreprise dispose de plusieurs comptes bancaires, possède une organisation multi sites ou gère des transactions en devises étrangères. Autrement dit, plus votre entreprise est basée sur une structure complexe, plus cette opération de contrôle se trouve justifiée. 

Cependant, le rapprochement bancaire n’est pas obligatoire mais simplement recommandé pour connaître la situation réelle de sa trésorerie. 



L’état de rapprochement bancaire n'est pas valide : que faire ? 

Lors d'un rapprochement bancaire, l'écart entre le solde du compte bancaire et le solde comptable doit être nul. Il arrive néanmoins qu’après avoir pointé les opérations une à une, un écart se fasse jour. Cela est relativement courant. Pas de panique, donc : il convient simplement d’en rechercher la cause et de corriger ensuite les mouvements qui sont à l’origine de cet écart. 

Voici les éléments sur lesquels porter votre attention : 

  • Une inversion de chiffres (erreur de saisie) ;
  • Un chèque doublement comptabilisé ;
  • Une anomalie dans le rapprochement bancaire précédemment effectué ;
  • Un décalage entre la date de dépôt et d’encaissement des chèques et virements et leur date d’émission ;
  • La non saisie de certains intérêts et frais bancaires ; 
  • Etc.

A noter : les écarts constatés dans le rapprochement bancaire ne sont pas toujours du fait de la comptabilité de l’entreprise. Même si c’est plus rare, il arrive que certaines erreurs proviennent de la banque. 

Si une ou plusieurs erreurs sont constatées, il s’agit de reprendre tous les montants non pointés et de les reporter dans un tableau à deux colonnes. Les sommes qui apparaissent dans le compte 512 mais sont absentes du relevé bancaire devront ainsi être consignées, et vice-versa. Il faut ensuite calculer la différence entre le débit et le crédit du compte 512, et appliquer la même méthode pour le relevé bancaire de l’entreprise. 

Une fois que la nature des écarts a été décelée et la régularisation effectuée, le compte 512 et le relevé bancaire doivent présenter le même solde. 

A ce titre, l’automatisation du rapprochement bancaire permet d’effectuer les vérifications nécessaires, d’éviter les erreurs humaines et ainsi de gagner un temps précieux.

Jenji Pay Entdecken (13)

 

Romane Sisso

Abonnez-vous à notre Newsletter

Ne manquez pas nos derniers articles en recevant la Jenji Newsletter.

JJ Orange x Medium_logo_Monogram

 

nothing-1