Demander une démo
Français

Calcul des frais réels : avantage ?

extra_before
7_home

Frais réels : définition

 

Les frais réels représentent l’ensemble des dépenses engagées par un salarié pour son activité professionnelle. Ils comprennent entre autres les repas, les trajets quotidiens et bien d’autres postes de dépense liés à l’activité.

Quelles sont les différences entre l’abattement fiscal automatique et le calcul des frais réels ?

 

Tous les salariés bénéficient d'un abattement fiscal automatique de 10% sur leurs revenus soumis à l’impôt pour compenser les coûts liés à leur activité. La déduction au titre de l’année 2020 est au minimum de 441 € pour chaque membre du foyer fiscal et ne doit pas excéder 12 627 € (plafond établi par l’administration fiscale).

Or, il est parfois judicieux d’effectuer une simulation avec et sans déduction des frais réels. L’outil de calcul de l’impôt 2020, anonyme et gratuit, mis à disposition sur le site impots.gouv.fr permet à chacun de vérifier quelle sera la déclaration la plus avantageuse.

Si les dépenses engagées au titre de l’activité professionnelle sont supérieures à l’abattement des 10% opérés par le fisc parfois, il est plus avantageux d’effectuer un calcul des frais réels. Pour en bénéficier pleinement les personnes concernées devront avoir en leur possession toutes les factures qui serviront de justificatifs en cas de contrôle par l’administration fiscale.

Quels sont les frais réels déductibles ?

 

Afin de pouvoir déduire les frais réels des impôts sur le revenu, il faut que les personnes concernées déclarent les dépenses engagées par des justificatifs et que ces mêmes dépenses résultent de l’activité professionnelle. Elles doivent être payées la même année que la perception des revenus et détaillées dans une lettre jointe à la déclaration de revenus.

Les frais de transport entre le domicile et le lieu de travail dans la limite de 80 km aller-retour par jour. Les frais d’utilisation du véhicule dont le salarié ou son conjoint est propriétaire ou copropriétaire. Pour déterminer la valeur de ces frais réels il convient d’utiliser le barème kilométrique publié tous les ans par l’administration fiscale.

  • Les frais de carburant des trajets effectués dans le cadre de son activité professionnelle
  • Les repas pris en dehors du domicile (soit 19,35€ au maximum pour 2020).
  • Les frais vestimentaires dès qu’ils sont spécifiques à la profession (bleu de travail, uniforme, etc.).
  • Les frais liés à des formations professionnelles.
  • Les cotisations versées aux syndicats ou au comité d’entreprise.
  • Les frais de déménagement.

Plus d’info : Les justificatifs ne sont pas à joindre à la déclaration d’impôts, mais ils doivent être conservés durant 3 ans afin de pouvoir être produits en cas de contrôle de l’administration fiscale. Déclarer les frais au réel implique que l’ensemble des allocations et des remboursements pour frais d'emploi devra apparaître lors la déclaration d'impôt.

Alors comment calculer les frais réels ?

 

Afin de calculer le montant des frais réels, il est obligatoire de conserver les factures des dépenses effectuées dans le cadre de son activité professionnelle. À savoir les repas, les déplacements et tous les frais supportés pour exercer son travail.

Pour ce qui est du calcul des frais réels ; l’administration fiscale n’a pas mis en place d’outil spécifique permettant de calculer l’intégralité des dépenses professionnelles au réel. Voici un exemple de déclaration avec la déduction des frais réels :

  • Salaire déclaré case 1AJ : 45.000 €
  • Frais réels déclarés case 1AK : 5.000 €
  • Revenu net imposable : 40.000 €
  • IR : 6.144 €
  • Revenu fiscal de référence (RFR) : 40.000 €
  • Taux du PAS (prélèvement à la source) au 1er septembre 2020 : 13,4%

Plus d’info : en cas d’allocation pour frais d’emploi, qui totalisent l’ensemble des indemnités forfaitaires et les remboursements sur justificatifs sont à intégrer dans la déclaration de revenus dès lors que c’est le choix du calcul des frais au réel qui est choisi.

Quel barème pour les frais réels ?

Selon l’administration fiscale, en l’absence de justificatif pour les frais de restauration, la valeur d’un repas représente 4,85 € comme celle d’un repas pris à domicile.

Pour ce qui est des frais de transport les barèmes kilométriques et de carburant sont établis par le fisc. Ils prennent en compte les dépenses inhérentes aux moyens de locomotion, à savoir les primes d’assurance, l’usure entre autres.

Voici un barème et un indicateur qui permettent de calculer les frais kilométriques et la déduction possible sur les repas dans le cadre des frais réels. 

 

Calcul des frais réels sur les kilomètres parcourus

Pour les voitures

Puissance administrative (en CV

Distance (d) jusqu'à 5000 Km

Distance (d) de 5001 à 20000 km

Distance (d) au-dessus de 20000 Km

Jusqu’à 3 CV

d x 0,456

(d x 0,273) + 915

d x 0,318

4 CV

d x 0,523

(d x 0,294) +1147

d x 0,352

5 CV

d x 0,548

(d x 0,308) +1200

d x 0,368

6 CV

d x 0,574

(d x 0,323) +1256

d x 0,386

7 CV et plus

d x 0,601

(d x 0,340) +1301

d x 0,405

Pour les deux roues

1 à 2 CV

d x 0,341

(d x 0,085) + 768

d x 0,213

3 à 5 CV

d x 0,404

(d x 0,071) + 999

d x 0,237

Plus de 5 CV

d x 0,523

(d x 0,067) + 1365

d x 0,295

Plus de 50cm3

1 ou 2 CV

d x 0.341

(d x 0.085) + 768

d x 0.213

3, 4 ou 5 CV

d x 0.404

(d x 0.071) + 999

d x 0.237

Plus de 5 CV

d x 0.523

(d x 0.068) + 1365

d x 0.295


 Sources :
Service public

Plus d’info : Comment calculer les frais kilométriques ?